Votre étagère

Révolutionnez votre maison

Aménager un vrai espace méditation chez soi

Les amateurs de méditation le savent bien, cette pratique fait du bien à l’esprit, au corps et à l’âme. Pour profiter de tous les bienfaits de la méditation chez soi, il suffit de réaliser quelques aménagements à la portée de tous. Le lieu, les accessoires de décoration, l’ambiance sonore, la lumière ou encore les couleurs de la pièce jouent un rôle considérable dans la création d’un espace de méditation zen et propice à la détente. Suivez le guide et préparez-vous à recevoir de bonnes vibrations.

Étape 1 : choisir l’endroit

Le principal critère de l’espace de méditation repose sur le sentiment de bien-être que celui-ci procure. Il faut donc aménager un coin méditation dans une pièce dans laquelle on se sent bien. Si possible à l’abri du bruit extérieur et avec une jolie vue pour une relaxation optimale.

Étape 2 : nettoyer et désencombrer

Avant de se lancer dans l’aménagement de cet espace méditation, il faut absolument le nettoyer de ses éventuelles mauvaises ondes. Pour cela, un bon coup de ménage ainsi qu’un désencombrement sont les étapes indispensables à réaliser au préalable. Votre zone de méditation est ainsi propre et prête à être finalisée.

Étape 3 : sélectionner une bonne assise

Cela paraît peut-être comme une évidence, cependant la méditation est une pratique qui nécessite d’être assis. C’est pourquoi il est primordial de choisir une assise confortable, douillette et rassurante. Au-delà de son côté pratique, ne négligez pas son aspect esthétique et préférez un modèle actuel.

Étape 4 : opter pour une décoration minimaliste

Dans un espace de méditation, la règle du « less is more » s’applique plus que jamais. Ainsi, les lignes du mobilier et des accessoires sont simples et les revêtements en tissu, comme le tapis, texturés. Même si peu d’objets sont présents dans la pièce de méditation, ceux-ci sont de qualité.

Étape 5 : affirmer votre personnalité

Une décoration sobre ne signifie pas forcément de vous débarrasser de vos objets personnels. Bien au contraire, ceux-ci contribuent à créer un espace de méditation qui vous ressemble. Gardez seulement en tête qu’il ne faut pas surcharger la pièce pour bénéficier d’un environnement idéal.

Étape 6 : des couleurs douces

Exit les couleurs vives. Les tons pastel sont davantage apaisants. Cela tombe bien car ils sont piles dans la tendance en matière de décoration. Les tonalités douces comme le rose, le gris clair, le blanc et le beige créent immédiatement un véritable cocon dans lequel on se sent zen.

Étape 7 : une bonne luminosité

En plus de privilégier des nuances claires, l’espace choisi doit être baigné de lumière naturelle au maximum. L’idéal étant de profiter d’une immense baie vitrée donnant sur la nature environnante. Si ce n’est pas le cas, les lampes halogène chaudes font parfaitement l’affaire.

Étape 8 : zoom sur le cosy

Le bien-être est sans aucun doute le mot d’ordre quand il s’agit d’aménager une pièce de méditation. Afin de renforcer ce sentiment agréable, rien de tel que des accessoires cosy et chaleureux comme des coussins et des couvertures en peluche d’une grande douceur.

Étape 9 : repenser une pièce

Si vous ne pouvez pas créer un espace dédié à la méditation, vous avez tout de même la possibilité de changer une pièce pour en faire une zone de méditation à grande échelle. Pour cela, optez pour des teintes douces, du mobilier épuré et des textiles invitant à la détente.

Étape 10 : jouer sur les sens

Méditer passe également par l’ouïe et l’odorat. Pour s’immerger complètement dans un espace de méditation, la musique et l’aromathérapie sont d’excellentes options. Certaines chansons sont d’ailleurs spécialement conçues pour cette pratique alors que des huiles essentielles diffusées à travers la pièce calment l’esprit et le corps.

Étape 11 : ajouter une touche de nature

La nature participe au bien-être chez soi, il est tout à fait normal de disposer quelques plantes dans votre espace de méditation qui sera alors imprégné d’harmonie et d’équilibre. Cette note naturelle peut être des fleurs coupées dans un vase, du jasmin ou un pot rempli de sable.

Étape 12 : méditer à l’extérieur

Il est logique de méditer à l’extérieur, au contact direct de la nature. Si vous souhaitez aménager un coin méditation sur votre balcon ou dans votre jardin, pensez à choisir des matériaux imperméables et à ajouter quelques accessoires tels que des bougies.

 

Madeleine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page